Gérard rinaldi        GERARD RINALDI

 
 

 

 

REPORTAGES : 

Reportage sur tournage de l'émission "Vivement Dimanche" 

 


Mardi 2 avril 2008 :

 

 14 h. Tout le monde est enfin installé dans le studio Gabriel.
Ce premier jour est consacré à l’enregistrement des chansons…

Ca commence.. 
Bernard Lavilliers enregistre sa chanson, puis Pascal Danel…


Puis les techniciens commencent à installer un piano blanc et plusieurs instruments de musique.. 
Gérard Rinaldi entre sur le plateau, avec sa grande classe qu’on lui connaît, dans un magnifique costume noir et gris anthracite, sous un tonnerre d'applaudissements.


Il salue les spectateurs..

 

                   

 

 
Puis ses musiciens arrivent, Gérard  Rinaldi va les saluer un par un et plein de gentillesse leur demande si tout va bien…
 


Les musiciens sont prêts, Gérard  Rinaldi va nous interpréter une chanson qui fera partie de son prochain album : « Le piano de la plage » de Charles Trenet.
Mr Rinaldi, très flegmatique, commence à chanter avec élégance et raffinement sa chanson.

 

Gérard Rinaldi chante CHARLES TRENET     Le piano de la plage "Charles Trenet 1958"

 

 Gérard Rinaldi la chante admirablement bien… et à la fin, il dit avec son côté taquin      « hé les gars vous n'avez pas mis le prompteur mais c’est pas grave ! »

 

 

C’est vrai,  pas de prompteur pour Mr Rinaldi ! 

La salle rit !

Une dame, au premier rang, en rouge, en face de moi, est complètement sous le charme !
J’entends les personnes  derrière moi qui ont une soixantaine d’années et qui se souviennent de Gérard Rinaldi "Au temps des Charlots" …
J’entends des choses comme  "Déjà avec les Charlots, il avait la plus belle voix" ou "C’était lui le beau gosse des Charlots"  ou "Il chante Trenet à merveille"

Les organisateurs changent de place les instruments et Gérard Rinaldi va recommencer une deuxième fois sa chanson  pour notre plus grand bonheur…

 

 

 

 Sa chanson est finie, le public est sous le charme, la plupart des spectacteurs découvrent une autre facette du chanteur, qu'ils ne connaissaient, que sous l'angle d'un chanteur comique..

Il retourne discuter avec ses musiciens, on peut voir à quel point cet homme est altruiste.

 

 

Puis, disparaît dans les coulisses,  pour revenir quelques instants plus tard  avec son complice de toujours Jean Sarrus.

La machine à folie est partie…
Le plateau si calme jusqu’à présent se remplit de gaieté ! Une tornade de folie s’abat sur le plateau du studio Gabriel !
 

 

Gérard et Jean regardent avec satisfaction sur l’écran leur album (regardez derrière eux sur l'écran)

 

 

Puis la musique démarre et c’est parti pour « T’as les sixties »

Une musique d’enfer, des paroles qui valent le détour, et une interprétation détonante !

Une première fois avec les micros, mais Gérard et Jean sont gênés avec les micros pour leur « chorégraphie » explosive alors ils recommencent sans ..Et peuvent donc encore plus se déchaîner !

 

 


Puis un des organisateurs vient les voir en leur disant que leur jeu de scène quand ils regardent la caméra est génial et qu’ils devraient le faire plus souvent !

 



Nos Charlots sont repartis pour une 3 éme prise pour notre plus grande joie et la leur aussi !

Les « organisateurs » sont conquis et viennent les féliciter ! La salle applaudit et en redemande... la chanson a fait un triomphe !

La répétition est finie .. Mais nous en avons pris plein les yeux et les oreilles et cette bonne humeur nous remplit de joie…  

Une évidence, Jean et Gérard n’ont rien perdu de leur belle complicité de     "dans le temps ".
Une autre évidence, « Ces deux hommes étaient faits pour faire de belles choses ensemble mais auraient encore de belles choses à faire ensemble ».
Ils sont en parfaite symbiose, quand l'un faisait une mimique l’autre y répondait dans la foulée.. Sans avoir répété, leur jeu de scène paraissait couler de source…..

 

Gérard Rinaldi nous a encore une fois de plus époustouflé en passant avec une aisance remarquable d’une chanson rétro et nostalgique à une chanson tonique et contemporaine.. nous prouvant encore une fois, qu’il sait tout faire et qu’il fait tout à merveille !
 

Nous pouvons maintenant discuter plus tranquillement avec Jean  et Gérard qui nous signent des autographes.
Ils sont tous les deux très disponibles et très gentils.
 

 

 

  La journée est finie… Vivement demain !

 

 Mercredi 3 avril 2008 

 Michel Drucker, se présente, nous salue  et appelle les Charlots !

Ils arrivent tous ensemble sous une tonne d’applaudissements et prennent place dans le canapé..

 



 A noter que l’émission a été  tournée d’un trait, pas de reprise pas d’erreur, que du direct… du 100% Charlots ! 


"Les Charlots" avaient l’air heureux d’être là et l’ambiance était une ambiance      « amicale » Gérard Rinaldi était très proche de ses anciens camarades.
 

Pour la petite histoire pendant les passages d’extraits de films je regardais les Charlots et c’était très touchant de voir Gérard et Jean rire ensemble des projections…

 A en croire les cris et les applaudissements, les yeux émerveillés et les lèvres chantant les paroles des chansons,  Gérard Rinaldi a offert au public du studio Gabriel  des  moments de pur bonheur.

 

Choumilaméo

                                                                                     COPYRIGHT 2008 M.MEYER


 

                                                                                      

 

 

 

 

 


 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement